• 15/06/2017

    Rencontre avec Françoise Joly à Expertise France

  • 18/04/2017

    Média training pour Res Femina

  • 08/03/2017

    Ravivage de la Flamme sous l'Arc de Triomphe
    Visite du Tribunal de Commerce de Paris

  • 23/02/2017

    Res Femina reçoit Sophie Hatt

  • 26/01/2017 à 19h

    Voeux Res Femina
    Partenaire Société Générale

  • 01/07/2016 à 19h

    Dîner autour de Linda Bortoletto
    lire la suite

  • 09/02/2016 à 16h

    Réception au Tribunal de Commerce


  • le 21/09/2017 :

    Le Rallye de la République 2017

  • le 01/10/2016 :

    Le 1er Rallye de la République
    lire la suite

  • le 24/05/2016 :

    Collège des Bernardins : Rencontre avec une théologienne
    lire la suite

  • le 08/03/2016 :

    Res Femina célèbre la journée des droits des femmes
    lire la suite




OFI Asset Management Agence internet – Nexi Conseils Expression Conseil Société Générale


Télécharger
le dossier partenaire
Euro-députée en congé maternité 
mission impossible ?

Une danoise contourne l’obstacle

Fin mars, l’eurodéputée danoise Hanne Dahl, de 39 ans, a réussi à étonner ses collègues du Parlement européen.

Pour ne pas manquer la session de la journée, pendant laquelle on traitait une affaire qui lui tenait à cœur, elle est tout simplement arrivée au Parlement avec sa petite de 3 mois. Elle a posé sur le bureau son bébé et a pu voter comme elle en avait l’envie et le droit.

Sujet du jour : le combat contre le bisphénol, une substance toxique présente dans les plastiques alimentaires.

Hanne Dahl et ses collègues demandent que Bruxelles interdise cette substance dans la fabrication des biberons. L’ONG « Women in Europe for a Common Future » soutient cette eurodéputée ainsi que  le Réseau Environnement Santé, qui fait actuellement campagne contre le BPA (le bisphénol). Une raison suffisante pour expliquer la présence du nourrisson dans l’hémicycle.

Ne voulant pas le laisser tout seul à la maison sans pour autant rater cette session, elle l’a fait « participer à sa façon ».

Une règle à modifier ? Hanne Dahl n’est pas la première à se présenter avec son bébé puisque  les règles de l’Union européenne « n’autorisent pas les femmes en congé maternité à déléguer leur droit de vote » en obligeant ainsi les élues et non moins heureuses mamans à choisir entre deux possibilités : rester à la maison durant cette période (et elles sont nombreuses à décider de ne pas aller voter ne serait-ce que pour des raisons pratiques) ou se rendre au Parlement bébé sous le bras !

Luisa Pace