• 20/09/2018

    Visite de l'Hôtel de Brienne

  • 13/06 /2018

    AG Res Femina

  • 23/04/2018

    Visite de l'hôtel de Beauvau

  • 18/03/2018

    Ravivage de la Flamme

  • 28/01/2018

    Vœux Res Femina

  • 15/06/2017

    Rencontre avec Françoise Joly à Expertise France

  • 18/04/2017

    Média training pour Res Femina

  • 08/03/2017

    Ravivage de la Flamme sous l'Arc de Triomphe
    Visite du Tribunal de Commerce de Paris

  • 23/02/2017

    Res Femina reçoit Sophie Hatt

  • 26/01/2017 à 19h

    Voeux Res Femina
    Partenaire Société Générale

  • 01/07/2016 à 19h

    Dîner autour de Linda Bortoletto
    lire la suite

  • 09/02/2016 à 16h

    Réception au Tribunal de Commerce


  • le 21/09/2017 :

    Le Rallye de la République 2017

  • le 01/10/2016 :

    Le 1er Rallye de la République
    lire la suite

  • le 24/05/2016 :

    Collège des Bernardins : Rencontre avec une théologienne
    lire la suite

  • le 08/03/2016 :

    Res Femina célèbre la journée des droits des femmes
    lire la suite




OFI Asset Management Agence internet – Nexi Conseils Expression Conseil Société Générale


Télécharger
le dossier partenaire
La terre a tremblé ce 12 Janvier ….

Le feu s’avançait majestueusement, engloutissant tout sur son passage, précédé par une foule innombrable d’animaux de toutes sortes, qui bondissaient avec des hurlements de frayeur, poursuivis par le fléau qui les atteignait à chaque pas. Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, 1858

La calamité qui vient de s’abattre sur Haïti fait de nous les membres d’une grande famille unie par et dans la douleur. La terre a tremblé ce 12 janvier. On nous annonçait la fin du monde pour 2012 mais les éléments semblent avoir pris un peu d’avance sur nos pronostics.
Qu’importe, ce qui est remarquable au sortir de pareilles tragédies c’est la solidarité profonde, sincère, massive, qui se met en place.  Partout, des artistes, comédiens, chanteurs et écrivains, usent de leur talent pour venir en aide aux sinistrés. Partout, les états s’organisent et opèrent des levées de fonds exceptionnelles pour aider Haïti à se relever et à survivre. Tous savent que la reconstruction, dans ce pays déjà frappé de pauvreté, sera longue. Longue et précaire.
 Et, qui saurait prédire les prochains sursauts des entrailles de la terre ?
Alors, devant une telle apocalypse (le bilan pourrait s’élever à 300 000 morts), on cherche des explications, des causes, des raisons et, humblement, on s’interroge. Est-ce Dieu, qui comme avec les dix plaies d’Egypte, éprouve la résistance de l’homme ? Ou bien est-ce la nature qui abat sa rage destructrice, son acharnement, de façon parfaitement arbitraire ?
Après tout qu’importe. Tant que l’espoir demeure.
N’a-t-on pas retrouvé des miraculés, enfouis vivants sous les décombres, plus de quinze jours après le séisme ?  

Stéphanie Le Bail