• 18/03/2018

    Ravivage de la Flamme

  • 28/01/2018

    Vœux Res Femina

  • 15/06/2017

    Rencontre avec Françoise Joly à Expertise France

  • 18/04/2017

    Média training pour Res Femina

  • 08/03/2017

    Ravivage de la Flamme sous l'Arc de Triomphe
    Visite du Tribunal de Commerce de Paris

  • 23/02/2017

    Res Femina reçoit Sophie Hatt

  • 26/01/2017 à 19h

    Voeux Res Femina
    Partenaire Société Générale

  • 01/07/2016 à 19h

    Dîner autour de Linda Bortoletto
    lire la suite

  • 09/02/2016 à 16h

    Réception au Tribunal de Commerce


  • le 21/09/2017 :

    Le Rallye de la République 2017

  • le 01/10/2016 :

    Le 1er Rallye de la République
    lire la suite

  • le 24/05/2016 :

    Collège des Bernardins : Rencontre avec une théologienne
    lire la suite

  • le 08/03/2016 :

    Res Femina célèbre la journée des droits des femmes
    lire la suite




OFI Asset Management Agence internet – Nexi Conseils Expression Conseil Société Générale


Télécharger
le dossier partenaire
Une discrète révolution au Grand Orient de France

Dans l’univers traditionnellement discret sur son fonctionnement qu’est le monde maçonnique français, le Grand Maître actuel du Grand Orient de France, Pierre Lambicchi vient de provoquer une petite révolution.
S’appuyant sur l’avis autorisé d’un organisme réglementaire interne, il vient d’autoriser les loges maçonniques à procéder si elles le souhaitent, à l’initiation de femmes en tant que membres de plein droit du GODF.

Cette solution juridique élégante permet de lever une hypothèque qui pesait depuis de longues années sur le fonctionnement de l’obédience.

Jamais en effet, malgré le soutien de nombreux frères, une majorité qualifiée n’avait pût être réunie pour trancher clairement cette question lors des convents annuels.

On aurait, certes, pu souhaiter une prise de position plus claire, mais il convient de saluer la décision du Grand Orient : un des derniers bastions français de la séparation arbitraire et discriminatoire entre hommes et femmes vient de tomber.
Cette décision a demandé de la part du Grand Maître un courage certain car elle ne sera pas dépourvue de conséquences :

  • La rupture sur le long terme avec les Obédiences anglo-saxonnes qui aura des incidences non négligeables dans certains pays d’Afrique.
  • Des remous internes inévitables, en effet certains frères et certaines loges n’accepteront pas facilement cette décision.
  • Une modification profonde du paysage maçonnique français : en effet les Obédiences exclusivement féminines mais très proches du Grand Orient devront à leur tour se positionner par rapport à la mixité.

Rappelons enfin, que, s’il s’agit d’une révolution, il ne s’agit pas à proprement parler d’une novation, puisque sous l’Empire, existaient des « loges féminines d’adoption » dont la plus célèbre comptait l’Impératrice Joséphine sur ses colonnes.

Sylvette Dionisi